Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 90
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0098
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0098
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile


L E T T E li E

DEL MEDESXMO

XXXIV.

a Dresden ce 11 Juillet i yzsa*

S I RE

Je me trouve précisement par raport à
V. M. dans un cas tout semblable à celui
ou se trouvat jarlis Ilôrace par raport à
Tibere. Puisque Septimius, lui écrivoit-
il, me force, seigneur, à vous le recorn-
mender, et croit que ma recommendation
sera puissante pour iui faire obtenir une
place auprès de vous, il sait apparement
beaucoup mieux que moi même, le crédit
que je puis avoir auprès de vôtre person-
ne. J’ ai eu beau faire pour éviter une pa-
reille commission, il m’a fallu enfin ceder:
et risquer, seigneur, de vous être peut-être
importün , pour ne pomt paroître peu ser-
viable à mes amis. Si Y. M. veut main-
tenant substituer à Septimius m.r le
Gaieazzo Arconati milanois qui est auprès

du
loading ...