Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 93
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0101
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0101
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ï N È t> 1 T e'. g5

permettre de lui eavoyer moi - même les
trois inscriptions que j’avois imaginées pour
le trois bâtimens que l’on va construire â
la requête de son architecte Apollodores
elles sont un peu changées depuis le tems
qu’ elles ont été faites :

, POUR LE ThÉATRE.

Federicus Borussorum Rex, compositis armis,
Apollini et Musis donurn dedit.

Podr d Acabémie des Sciences.
Federicus Borussorum Rex, Gennaniâ pacatâ,
Minervæ reduci œdes sacravit,

POUR LE PaLAIS .

Federicus Borussorum Rex, amplijîcato imperio
Sibi et urbi.

La première, Sire, qui éxprime le présent
que V. M. fait du Théâtre à Apoîlon et
aux Muses après avoir posé la foudre, est
imitée d’ une inscription qui est sur un
obelisque qu’ Auguste transporta d’ Egypte
à Rome, et dont ii fit présent au soleil
dans le champ de Mars, après avoir réduit
ce royaume en provincc rornaine. II ne
faiioit pas, je crois, Sire, pour ce qu?
on doit faire à Berlin chercher des rao-

déles
loading ...