Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 112
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0120
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0120
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
112

L E T T E R E

DEL MEDESIMO

XLIII.

à Potzdam ce g d’ Aoiit 1749-

S I R E

Voici quelques esquisses de maisons que
j’ai tracées, Sire, crasso penicîîlo, aiin. que
~V. M. put avoîr des raouches pour ceîles
qu’ elle a déjâ fait bâtir. Elles ont chacu-
ne autant de front à peu près qu’ en a
chaque terrein qui reste depuis la derniè-
re nouvelle maison à raain. droite jusqu’ à
la maison de m. de Kleist. Celle qui est
au milieu des trois, est la maison que Pal-
ladio s’est bâtie pour lui-même et que F
on voit à Vicence. Je ine la suis rapel-
lée, et je crois, Sire, qu’elle feroit un
joli effet pour un petit terrein, ét qu’el-
Ie répandroit de îa yariété dans le tout,
sans trop sortir du gout des autres bâti-
mens. Si V. M. qui sait mieux que person-
ne au monde ce que c’est qu’ harmonie et

unité,
loading ...