Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 114
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0122
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0122
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
I ' 4 Lettkrk

p.ôtre philosophie, dit rAnacréon du Tem*
ple. J’espére que l’usage des diaphoréti-
ques , des martiaux , beaucoup d’exercice,
et une diéte fort sévère, en redonnant à la
circulation du sang toute sa vivacité, m’af*
fermiront plus que jamais dans îa philoso-
phie aimable de Sans-souci, que V. M,
sait prêcher en nouve]. Horace avec toutes
îes graces de T imagination, aussi bien qu’
avec toute îa force du raisonnement,

★ O * O ★ o ★ o ★ o ★ O ★ O ★ O ■*>’ o ★ o ★ o ★ o ★

DEL MEDESIMO

XLV.

à Berlin ce 5i Aoüt
SIRE

jTLyant eu ces jours passés deux foibîes-
ses, m* de la Metr-ie t Sire, a bien voulu
rester ici pour avoir soin de moi. Mais
ne voulant pas abuser de son tems, je I ai
prié moi - même de se rendre à Potzdam.

après-
loading ...