Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 122
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0130
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0130
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
122

L E T T Z H

- É

D E L C O N T E

ALGAROTTI

XLIX.

a Berlîri ce n Septembre 1749*

SIRE

Je supplie V. M. cle me permettre de 1a
féliciter sur son opéra de Corîolan} dont
elle va voir 1’ efset beaucoup mieux enco-
re que V. M. n’ à pu faire à la lecture.
Je l’ ai entendu répéter deux fois ; tout
r intérêt s’y tr’ouve malgré la briéveté des
récitatifs ; et V. M. a donné s®s ordres
pour la musique de façon qu’au milieu de
la variété la plus agréabie ce même inté-
rêt y est augmenté au point, que Goriolail
va tirer presqu’autant de larraes des beaux
yeux de Berlin, qu’en a tiré Iphigénie le
cârnaval passé . Y. M. a trouvé la pius
sûre rnéthode d’ avoir les pius beaux opé-
ras du monde : c est de les faire elle
même :

- - £0-
loading ...