Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 127
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0135
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0135
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
IssEjDÏTE, 12*7

desabuser. Je vous recommande la belle
humeur, le régime, îa dissipation, et d”
avoir soin de cette machîne quî vous fait
sî bien penser. Adieu,

* o ★ o * o *o & o + o * o * o * o * o + o + o *

D E L C 0 N T E

ALGAROTTI

LL

à Berlin ce i5 de Septembre 1749-
SÎRE

La dernière lettre dont Y. M, m'a hono»
ré est si remplie de bonté qu’îl m’ est im-
possible d’en remercier V. M. autant que
je suis capable de sentir combien je lui
dois. Ma santé, Sire, â laquelle Y. M.
daigne prendre autant de part, îroit mieux
si le mauvais tems qui est survenu, n’avoit
troublé l’ esfet des eaux. J’ en suis à la
£n, et je m’en vais me mettre au vin de
vipere, en gardant toujours un régime fort

éxactj
loading ...