Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 141
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0149
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0149
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
I N E T) I T E , l4l

orner ce liyre qui sera dans la bibliothe-
que d’ Apollon relié dans le cedre. II voit
déjà japer dans sa chambre la levrette que
V. M. veut bien lui donner, et se prépa-
re à la dessiner et à la graver même.

* o * o ★ o ★ o o * o * o * o o * o ★ o + o *

DEL MEDESIMO

LIX.

à Berïin ce &z de Janvier iy5o,

SIRE

C.Jn gros rhume de poiîrine m'a empêché,
Sire , ce matin de faire ma cour à Y. M,
et m’empêclie aujourd’hui d’assister à une
lecture qui charmera autant qu’elle instrüi-
ra l’académie et le public. Y. M. pour-
roit bien rn’ en dédoramager; car il faudra
attendre bien îong tems avant de voir cet-
te excellente piéce imprimée. Je n’ose pas
demander cette grace à Y. M. : mais si l’en-
vie que j’ai de relire le mémoire de V. M.

pou-
loading ...