Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 168
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0176
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0176
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
L E T T E It ±

2&â

D E L R E .

L X X IX.

Ss i vous ne pouvez pas passer par Cobourgj,
ii vous convient sans doute ruieux de pren-
dre le chemin de Vienne, et je m’y op-
pose d’autant moins, que je suis persuadé
que se n5 ai rien à appréhender de vôtre
part, et que vouâ agirez envers moi en
honnéte homme. J’ ai oublié de vous dira
que si vous allez à R.ome il convient de
faire au Pape un coinpliment très-poli de
ma part, et de lui recommander nôtre
Eglise de Berlin . Quand vous serez arrivé
en Italie, écrivez- moi, s’il vous plait, et
mandez-moi de Venise ce qu’on y dit du
Turc. Âdieu, je vous souhaite un plus
heureux voyage que vous ne l’avez eu
jusqu’ à present.
loading ...