Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 188
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0196
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0196
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
1§8 L E T T E R E

bite des neiges qus il a fait, pour me cîe-*
terminer si je prendrai le chemin du Ti-
rol ou de Vienne. Celui que je croirai
me mener le plustôt aux pieds de V. M.
est certainement celui que je croirai le
meilleur, et que je choisirai.

*O* O + O + O *0*0 * o * 0*0* o * o* o*

D E L R E .

LXXXIX.

à PoLzdam ce 3o de Juillet iy54*

J ai reçu vôtre lettre par la quelle vous
me marquez que vôtre mauvaise santé vous
oblige de me demander vôtre congé. G
est pour la seconde fois que je vous l’ac-
eorde. J’ aurois cru que vôtre air natal
vous auroit mieux traité, et qu’ il ne vous
auroit pas fait perdre vôtre santé qui me
parut très bonne lorsque vous partites d'
ici. Je souhaite qu’ii repare le mal qu’ii
vous a fait, et sur ce je prie Dieu qu’ii
vous ait en sa sainte et digne garde .
loading ...