Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 197
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0205
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0205
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
î N E D 1 T É .

D E L C O N T E

ALGAROTTI

XCVIL

« Boulogne ce 21 de Decembre 1 ySS-
SIBE

Les écrits de V. M. ne sont pas moins
admirables que les actions. II est bien in-
difserent à Y. M. d’ avoir des génials dans
ce coin du monde, qui ne voit jamais de
troupes que celles, qui viennent le rava*
ger. Mais V; M. en a tout plein : et les
pius zélés partisans des ennemis de V. M.
sont forcez de sentir la solidité des raisons
sur les quelles est appujée la cause de
Y. M. i et d’admirer la force des mesures
que V. M. sait prendre pour la soutenir.
Mais combien de grandes choses sont ren-
sermées dans la courte relation, dont il a
plû à V. M. de m’ honorer ! Eodem ani-
mo dixit cjuo bellavit. Je ne doute nulle-
ment, Sire, qu’avec les legions que V. Mi
N 3

a sous
loading ...