Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 204
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0212
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0212
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
iào/y L E T T E R Ê

ment. II parut à îeurs déraarches qu’ils s’ëtoii
ent persuadés que le R.oi ne vouloit point en-
trer en Boheme; car iîs ne saisoient que re-
plier leurs poStes avancés ; nos corps reve-
noient aussi sur leurs pas ; ce qui acîieva de
leur donner îe change . Après îes avoir ainsi
preparés îe Roi quitta le 20 d’ avril son quar-
tier de cantonnement, et donna îe même or-
dre à toutes les troupes : le 21 son armée se
trouva rassemblée a Osfendorf sur îes srontiè-
res de Boheme. Le marechal de Schevrin étoit
entré de son côté le 18 en Boheme dirigeant
sa marche sur Jung-Buntzlau, ou les ennemis
avoient un de leurs plus grands magazins. Le
duc de Bevern pénétra en même tems par la
Luzace du coté de Fridland et de Zittau. Le
prince Maurice du coté d’ Egra. Le duc de
Bevern deyoit joindre le marechal de Schevrin ;
mais avant de le joindre il gagna sur le com-
te de Koenigseck une bataille auprès de R.eic-
henberg. Le prince Maurice joignit le B.oi, qui
marcha à grandes journées poussant toujours
l’ennemi devant îui. Ptien ne resista aux gor-
ges . Nous avions cru être aarrêtés au passage
de l'Egre; mais le Roi ht une marche de nuit
et ses ponts surent jettés, et la moitie de son
armée de 1’ autre côté , que 1’ ennemi n’ en
savoit rien. Le marechal Braun se retirat as-»

sei
loading ...