Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 211
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0219
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0219
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
lïf'EDïTE.- 2i s

ces mlracles militaires, qu’ii n’est pas per-
mis d’ opérer qu’ aux favoris de Mars les
plus intimes, aux fondateurs de la regle.
Mais Y. M. n’a pas fini d’agir, et nous
ne cesserons d’ admirer. Que ce siécle va
être anobli par les exploits de Y. M. ! II
effacera tous ceux qui ont été jusqu’ à pré-
sent Ies plus lumineux.

*0*0*0*0 + 0*0*0*0*0*0*0*0*

DEL MEDESIMO

CY.

à Boulogne ce i5 de Decembre ij5j,
S I R E

Je savois bien, Sire, lorsque je félicitois
V. M. sur la journée du 5 novembre , que
j’aurois dû la féliciter bientôt sur un au-
tre cinq. V. M. voudra donc pardonner
à mon empressement une let.tre presqu’inu-
tiie. Cet autre cinq (1) inet le comble à ja

gloire

(i) La battaglia di Lissa guadagnata li 5 de-
cembre 1767. Q 2,
loading ...