Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 214
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0222
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0222
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
L E T T E R E

2*4

D E L C O N T E

ALGARQTTI
C VII.

à Boulogne ce iz de Janvier iy58*
Sï RE

Res gerere et captos ostendere civibus Jiostes
jlttingit solium Jovis, et cœlestia tentat :

Dit vôtre Horace; et quel triomphe pour
vous, Sire, que 56 miile prisonniers de
guerre faits dans l’espace de x5 jours »
Bleneheim y est pour peu de chose; V. M.
méme n’a fait, pour ainsi dire, que pre-
luder à Rosbach . Celle-ci est la véritable
apothéose. Et avec quel sang froid V. M.
ne fait elle pas tout cela? Eile écrit tran-
quillement de son camp qu’ eile est occu-
pée à reprendre Breslau, corarae César écri-
vit à ses amis qu’ il faisoit devant le pré-
side de Brindisi une jettée dans la mer,
aut ut Pompejum cum legionibus capiam,

aut
loading ...