Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 228
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0236
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0236
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S2B

L E T T E H I

D E L C O N T E

ALGAROTTI

CXVI.

a Boulogne ce zo (le Fêvrier iqSg*

S I RE

TPandis que V. M. ouyre le plus grand
théâtre niilitaire , on ne songe dans cette
partie de 1’ Italie qu5 au théâtre de la co
médie et de Fopèra. On a projetté à Par-
me de prendre ce qu’ il y a de bon dans
Fopèra françois, de le mêler au chant ita-
lien, et de donner des spectacles dans le
gout de ceux qui ont fait tant de plaisir
dans le théâtre de Berlin. Comme j’ai pu-
blié il y a quelques années maintes résse*
xions là dessus, Fon a souhaité que je
visse le plan qu’ ils se proposoient de sui-
vre. L’Infant d. Philippe m’a fait inviter,
et j’ai passé quelques jours à la coor de
Parme. J’ ai été ©xtrêmement ssatté d’ y
paroitre cornnie le serviteur le plus atta»

ché
loading ...