Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 244
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0252
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0252
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
244 L E T T E R E

cent trente trois bataillons et au delà de deux
cents quarante escadrons . S. M. par ses pré-
cautions et sa contenance les a forcé de ne
rien entreprendre. J’ avoue que 'je serai ravi
de voir la fin de tant de scënes douloureuses.
Si elles durent encore, la famine et la peste
détruiront les malheureux restes c|ue la guerre
aura épargné . Jouissez, m. de vôtre bonheur,
et faites des voeux pour que tous ces fléaux
finissent.

Je ne saurois vous exprimer combien je suis
flatté d’ avoir quelque part dans vôtre estime:
rien ne pouroit égaler le plaisir que j’ en res-
sens, que celui de vous connoître personelie-
ment, et cle vous assurer de sestime distinguée
avec la quelle j’ai 1’ bonneur d’ être .
loading ...