Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 260
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0268
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0268
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
s6o L E T T E R E

combieo, une jareille nouvelle a mis îe
comble à mes veeux. Ce doît être quel”
que chose bien lîatteuse , Monseigneur,
d’être honoré des bontez d’un Prince dont
le jugement est égaîeinent solide, que l’
esprit est pénétrant et cultivé, le cœur
est généreux, et l’ ame si noble ; d’ un
Prince qui honore lui-même ie haut rang
ou il est placé parmi les hommes. II faut
bien que Y. A. R. nous permette de lui
dire ceci, car l’ arnour du vrai n’ est pas
la moindre des qualitez qui la distinguent.
Je supplie V. A. Pu de recevoir ies hom-
mages d’ une reconnoissance qu’ est aussl
profonde, que le respect avec le quel je
suis etc.
loading ...