Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 266
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0274
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0274
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
s6G

L E T T E R E

D E L C O N T E

A L Cx A 11 O T T î
VÎL

à Boulogne ce 5g de Janvier iy5S.

MONSEIGNEUR

*\^ A. R. auroit raison de nie croire non
pas en Italie, mais au païs de Gongo, si
j'e n’avois pas appris ses actîons éclatantes,
tant à la grande journée du 5, que à la
précédente. La valeur des Prussiens rani-
mée par I’ exemple de Y. A. R. sous les
murs de Breslau sera une epoque glorieu-
se de nôtre histoire ; et la derniére pro-
inotion de Y. A. R. donne un lustre nou-
veau â la liste militaire la plus glorieuse
qui ait jamais été. Je suis inflniment char-
mé, Monseigneur, d’ apprendre que le
marquis Angelelli ait mérité son estime en
combattant sous les yeux d’ un aussi grand
connoisseur, que l’est Y. A. R. J envie la
sort de ceux qui ont vû de près de sl

grandes
loading ...