Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 281
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0289
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0289
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ÏNE3BÎTE. ûSî

D E L P R I N C I P E

E N R I C O

XVIII,

a JViitemberg ce i5 de Mars 1760,,
MONSIEUR

Vous m’ avez envoyé Fannée passée des K-
queurs admirables. Yous avez encore l’at-
tention de m’en envoyer une nouvelle pro-
vision j c’ est me surcbarger d’ obligations ;
que je vous dois avec plaisir. La paix, après
la quelle tout F univers languit, aura une
influence sur toute chose, elle' répandra
ses douceurs en particulier sur le commer-
ce d’ amitié,' qui ont été interrompues par
la guerre, tout comme la tranquillité, dont
le paisible laboureur s’ est trouvé privé.
Elle me procurera parmi d’ autres bien-
faits celuî de pouvoir m’ entretenir plus
souvent avec vous, et de vous donner des
preuves de mon souvenir et de 1’ estime
ayec la quelle je suis etc.
loading ...