Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 284
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0292
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0292
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
L E T- T E K %

D E L C O N T E

ALGAROTTI

XX.

à Bouîogne ce 6 de Jouiîîet iy6i.

MONSEIGNEUR

j> .

J.iien au monde, Monseigneur, me sau-
roit Hatter davantage, que la pensée de
pouvoir être bon à quelque chose à Y. A. FL
Le s. Pitscher a été à Boulogne dans le
tems que j’ étois ailleurs. II partit pour
Padoue, je lui ecrivis combien j' étois fâ-
ché de ne pas l’ avoir vû, et ie priai de
m’ envoyer d’ abord la lettre de Y. A. R.
qui devoit contenir les ordres dont ii vous
plaisoit, Monseigneur, de m’honorer à son
egard. Je le recoinmandais en même tems
avee la plus grande chaleur à un gros raar-
chand de mes ainis à Padoue, afin qu’ il
lui rendit service comme à la personne à
la quelle je m’ interessai le plus, et qu’il
lui avanca de l’ argent dont il pouroit

avoir
loading ...