Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 289
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0297
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0297
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
I N E D ï T E- i

B E L C O N T E

ÀLGAROTTI

XXII,

à Bouïogne ce 10 cle Novembre i^6ia
MONSEIGNEUR

Se ne crois pas, Monseigneur, qu’il soit
permis à personne d’écrire à Y. A. R. des
longues lettres maintenant qu’ une partie
du sort de 1’ Europe èst entre vos mains .
Jr aurai seulement l5 honneur de dire à
V. A. R. que je ine suis trouvé malheu-
reusement hors de Boulogne lorsque le $.
Pitscher y a passé ' pour ia seconde fois,
Cela pourtant ne m5a pas empêché, Mon-
seigneur, de lui envoyer à Napies les let-
tres de reeommendation qu’ ii souhaitoit de
31101 : et je ne doute pas , Monseigneur,
qu’ il ne revdenne cet hiver très - savant
dans la musique, et digne de charmer le
loisir d’Âchille. Je suis ayec le plus pro-
fond respect etc.

To: XV-

T
loading ...