Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 292
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0300
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0300
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
L E T T £ R E


B E L C O N T E

ALGAROTTI

XXIV.

à Boulogne ce 12 de Aoüt 1762.

MONSEIGNEUR

Que dira V. A. R. çpumd elle verra que
le livre que j ai pris la liberté cle lui eu«
yoyer est sur la guerre ? Sur cette scien-
ce que V. A. R. possede si éminemment,
et dont elle donne cle si belles leçons à
ses ennemis? Le sort en est jetté, et peut-
être qu’à cette heure le livre lui est par-
venu. Je 1’ai fait adresser, Monseigneur,
il j a long tems à m. Gullman, agent de
Prusse à Angsbourg; en tout cas j’ai prié
111. Pitscher de s’en charger à son passage
à Augsbourg. Selon les orclres de V. A. Ro
il part demain, et compte être aux pîeds
de Y. Â. R. dans trois semaines enyiron.
Pendant tout le tems qu’ il a été ici je
l’ai yu extrémement appliqué. Le p. Mar-

tini
loading ...