Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 293
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0301
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0301
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
I N E t> I T E . 2g5

tini est extrêmement content des progrès
qu’ il a faits sous lui : et Farinello, qu’ il
voyoit souvent., m’ en a dit encore hier
tous les biens du monde. J’envoye à m.
Michalet Ie compte de ce que j’ai débour-
sé pour lui j le tout se monte à 204 se-
quins.

Je souhaite, Monseigneur, que parmi
ses grands expîoits V. A, R. se souvienne
queîauefois que personne ne lui bat des
mains de meilleur cœur que moi, et que
je suis son char de triomphe avec un re-
spect aussi tendre que mon admiration est
extrême. Je suis etc.

-k



-k

T 3
loading ...