Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 306
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0314
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0314
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
5o6 L E T T E R E

V. A. S. a fait. Parmi les ad/nirateurs t
Monseigneur, et ceux qui savent gré à
V. A. S. je ne suis pas assurèment le der-
nier, et suis avec le plus etc.

+o*o*o*o*o*o*o*o*o*c*otot

1) E L P R I IV C I P E

FERDÏNAN D O

IV.

à Munster ce 29 de Février 1709,
MONSIEUR

\Le souvenir m’ est toujours des plus
agréables, Monsieur, puisqu’il me vient de
la part d’ une personne que j’ estirne inJS-
niment. Soyez - en plainement convaincû,
INIonsieur, et recevez mes très-parfaits re-
merciments pour vôtre îettre infiniment
obligeante du 16 du mois de Janvier passé.,
et qui m’est parvenue ces jours passez. Les
succès heureux qui ont suivi jusqu’ à cet-
te heure mes expéditions militaires ne font

point
loading ...