Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 307
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0315
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0315
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ï N E B ï T E , $07

point sur inoi i’ impression, que c’ est â
mes taients que j’en suis redevable. Point
du tout; au contraire je suis toujours en
garde contre moi • mème, pour ne point
tomber dans ce pernicieux et très-dange-
reux defaut, d’avoir trop bonne opinion
de soi - même . Je tâciie de remplir ma
carrière avec tout le zéle possible, quel-
c]ue pénible qu’elle soît. G’est à quoi je
m’applique; et je m’y borne, sans preten-
dre ni exiger davantage. Conservez - moi
toujours, Monsieur, vôtre amitié et soyez
persuadé que je ne discontinuerai d’étre.

V 2
loading ...