Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 320
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0328
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0328
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
52,0

L E T T E a E

D E L PRINCIPE

FERDINANDO

XIL

à Paterborn ce ij de Février 1760,
MONSIEUR

C * est depuis quelques jours que je me
troLive en possession de vôtre lettre infini*
ment polie, en date du 12 du mois passé
de Boulogne. Je vous prie, Monsieur, d’en
agréer mes très-sincers, et très parfaits re*
inerciments. Le ballot, renfermant du Ma-
raschino de Zara, me fut délivré bien de
tems auparavant : et j' ignorois alors abso*
lument, à qui j’ en étois redevable. Yôtre
lettre me tira de mon incertitude. Rece-
vez-en pareillement, Monsieur, mes très-
parfaits remerciments. Toute fois que je
ferai tisage de cette liqueur delicieuse, je
me ressouviendrai toujours avec un piaisir
infini de celui qui me l’a procurée. Je

vous
loading ...