Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 322
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0330
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0330
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
522, L e T t E ït E

probleme à resouclre. Y. A. S. l’a falt et
avec tme géométrie et ime élégance admi-
rables . Àussi est il bien juste ; Monseî-
gneur, qu’ une nation profonde et pensan-
£e comme l’ Angloise ait un Neuîon à sa
tête. Apparamment, Monseigneur, V. À. S.
est après à tirer des corollaires de la ré-
solution d’ un probleme qui aura étè sans
doute plus admirée que goutée en Fran-
ce, et pour la qnelîe ce ne seroit pas trop
si on sacrifioit une Hécatombe en Angle»
terre. Je suis etc.

*

?



* G*
loading ...