Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 357
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0365
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0365
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
à Parme ce i5 de Mars iy5g.

Js e suis toujours comblé de ce quî m’an-
nonce que je suis dans vôtre souvenir.
Vous m’ en donnez les preuves les plus
ssatteuses, et les pius intéressantes en m
envoyant vos ouvrages. Ce sera un bien-
fait que je partagerai entre m. de Keralio,
ïeu l’abbé de Condiliac et moi. Voyez ,
Monsieur, combien vous inspirez de re-
connoissance . J’ aurai l’ honneur de pré*
senter â l'Infant les deux éxemplaires quî
lui sont destinés : iî vous lira avec plaisir ,
parceque quand il n5 auroit pas autant de
connoissances qu’ il en a, vôtre façon d'
ëcrire lui en donneroit. Iî continuera dono
plus que jamais à penser et à s’ exprimer
sur vôtre eompte comme il l’a fait pîu-
sieurs fois depuîs vôtre départ : vôtre let-
îre, que je prendrai la liberté de lui pré-
senter, lui ofsrira de la façon la plus éle-
gante et la plus agréabîe tout ce tjue vous
pensez, et ce que yous dites d’ ingénieux
Z 3 et
loading ...