Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 359
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0367
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0367
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ï N E D î T E ,

359

III.

à Colorno ce 8 de Mai 175g,

Je me fîatte qae j’aurai 1’honneur d-être
vôtre liôte à Parme et à Colorno. Yôtre
habitation sera chez - moi à Parme, et de
même ici.

Je crois que vous nous ferez suivre Ho*
race bien agréablement dans le cours de
sa vie : et que cette promenade deviendra
bien intëressante avec un guide qui le con*
noit si bien. II risque d’ être quitté quel-
quefois pour le guide.

L’Infant a lu avec plaisir la lettre char-
mante que vous avez écrite à V abbé Fru-
goni. Que dites vous de son poëme, ou
de son Hippolite ; et des morceaux où il
a suivi Piacine ?

Nôtre Opéra est ce que j’ avois prévu;
il enchante îa nation . J’avois conçu , vous
îe savez, qu’en lui laissant son gout et
sa musique, que j’airne autant qu’elle, on
pouroit l’ enrichir. Je ne nie suis point
trompé. Personne ne l’a cru jusqu’à ce

Z 4

mo-
loading ...