Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 366
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0374
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0374
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
360 L E T T E E È

pre à remédier à des vices locaux et de-
montrés: mais qu’un hornme de génie fixé
sans terme ou pour toujours, voit, recon»
noît un pays, cherche la source du mal
et la réparation, et la trouve dans des
spéculations qui ne sont pas V esfet d; un
inoment. Dans ce dernier cas-ci ce seroit
un. homme que l’ Infant attacheroit hono-
rablement à son service, avec un titre d
ingénieur ou directeur des eaux, ou ma*
thématicien. li faudroit savoir l’ étendue
des connoissances de ce sujet| ce qu’il a
sait;- ses bonnes qualités d’ ailleurs, quant
â V esprit et à Fâme, et quel homme c
est. J’ai cru que pour un objet si inté-
ressant je ne pouvois mieux puiser que
dans vos connoissances, et recourir à vos
bontés. Je vous serois bien obligé aussi de
tlisposer de moi, et de compter sans cesse
sur l’attachement respectueux ayec le quel
j’ ai 1’ honneur etc.
loading ...