Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 5
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0013
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0013
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ItfEDITE. 5

un tour en Champagne, et j’ai toujours
espéré que vous étiez incapable de me
jouer un aussi vilain tour . Je ne sais si
vous convertirez Clairaut (1); mais je serai
encore trop heüreuse s’ il ne vous pervertit
point : moUsieur de Maupertuis me l’a en-
levé ; il croit que , pourvu qu’ il sache pren-
dre la hauteur d’ une étoile , celà suffit,
et qu’ il n’ est point nëcessaire de venir
prendre celle de Cirey. On n’ a de pire
que des siens < Mr. de Maupertuis de-
voit donner l’exemple, et venir philosopher
ici ; mais il le recevra de vous . N’ allez
pas après cela vous repentir de votre pro-
messe * Yous ne trouverez pas mon château
encore fini, mais j’ espere que vous serez
content de votre appartement, et sur-tout
du plaisir que je me fais de vous j rece-
voir. Yoîtaire* qui lepartage, et qui vous
desire avec l’empressement que votre ami-

tié

(1) Matematico ed astronomo insigne, com-
pagno a Maupertuis nella celebre spedizione
al Polo per la misura del grado del meridia-
no , onde scioglier la famosa disputa intorno
la figura della terra .

A 3
loading ...