Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 17
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0025
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0025
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
N JS B ï T E »

honest man ’s the noblest vt>ork of god.

(Un honnête homme est le plus noble ouvrage de dieu.)

Voltaire a été choqué de ces deux-ci >

All reason’s pleasures, all ths jojs of sense

Lie in three vfords, health, peace, and competence,

(Tous les plaisirs de la raisou, tous les plaisirs des sens
Consistent en trois mots, santé, paix, et aisance. )

et voici ce qu’ il a répondu ï

Pope l’anglois ce sage si uanté
Dans sa morale au parnasse embellie
Dit cjue les biens, les seuls biens de Id uie
Sont le repos, l’ aisance et la santé.

II s’ est mépris : cjuoi? dans l' heureux partage
Des dons du ciel faits à V humain séjour
Ce triste anglais n’a pas compté i' amour ?

Pope est à plaindte ; il n’ est heureux ni sage .

Thétis et Pélée vous dégoûtera de notre
opéra. On dit qu’ il est remis au theâtre
à faire pleurer ; c’ etoit un opéra charmant
avec Nowaire et la le Maure . Avez-vous
vu cette musique du pere Castel ? mandez-
le-moi, je vous en prie . Vous avez sans
doute été de cette triste fête de mr. de
To: XVI. B Stain*
loading ...