Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 31
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0039
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0039
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Înedite. Sl

driez pas rigueur, et que je ne serois pas
assez douce pour vous laisser partir si prom-
ptement; mais j’ aime mes amis pour eux
mêmes , et pour leur plaisir. Quand vous
voudrez contribuer au mien, écrivez moi ;
mandez moi vos occupations, vos projets,
et sur tout n’oubliez pas celui de venir quel-
que fois philosopher avec nous . Le premier
des Émiliens ne se porte pas bien , mais
il vous dit mille choses tendres ; pour moi
vous savez bien que je suis décidée à avoir
pour vous toute ma vie une amitié inai-
térable.

Je vous prie de ne jamais mettre d®
complimens dans vos lettres.
loading ...