Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 41
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0049
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0049
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
I N E B I T E .

XI.

4i

A' Cirey 2. fevrier 1738.

Vo.s avez du recevoir une lettre de moi
par la voye de mr. de Froullay qui a croi-
sé la votre, et qui vous aura fait voir ,
monsieur, que vos fautes vous étoient par-
données avant même que vous les eussiez
reconnues. Ce n’ est point avec moi que
vous devez avoir de mauvaise honte ; vous
devez étre trop sûr de mon amitié, et de
son indulgence. II est vrai qu’ il est bien
mal à vous de mettre des lacunes d’ un an
dans uii commerce où vous pouviez répan-
dre tant de charmes. Je me flatte que ce-
la ne vous arrivera plus.

Après votre lettre rien ne me pourroit
faire plus de plaisir que l’ exemplaire de
vos Dialogues que vous me promettez ; car
j’e ne l’ai pas encore . J’espere que mr. de
Froullay ne les retardera pas dès qu’ il les
aura reçus. Mr. de Voltaire qui est ici les
attend avec autant d’ impatience que moi.

Je
loading ...