Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 44
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0052
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0052
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
44

L E T T E n E

XII.

Cirey le 12. mai iy38.

Je n’ai pas encore pu avoir la satisfaction
de voir votre livre, monsieur ; enHn on me
l’annonce pour ces jours-ci; II n’y a que
vous que j’ attende avec plus cl’impatience ;
celui à qui on l’aadressé à Paris vouloit le
garder ; j’ en aurois bien fait autant à sa
place. On vous annonce en France, où il
me semble que votre ouvrage a aussi bien
réust que la dédicace a été peu approu-
vée. Je ne vous cache point qu’ on a trou-
vé un peu extraordinaire qu’ une explica-
tion du sistême de l’attraction fût dédiée
à son plus grand ennemi. Si cela le con-
vertit, iî n’y aura plus rien à desirer dans
votre ouvrage, et s’ il ne le convertit pas ,
il faut qu’ii soit bien endurci dans son pé-
ché . L’ ouvrage de mr. de Yoltaîre a pa-
ru précisément dans le méme tems par le
pur hazurd, et par la précipitation des li-
Ibraires d’HolIande qui n’ont pas seulement

at-
loading ...