Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 60
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0068
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0068
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
6 o Letteré

vous faire sa cour? et peut-être â obtenîr
voîre protection pour être de racademie
de Berlin ; mais je compte trop sur votre
amitié pour vous laisser ignorer, que c’ est
un homme qui ayant été à inoi pendant
quelque tems, a eu avec moi des procédés
infames, et que j’ai les sujets les plus gra«
yes de me plaindre de lui. Mr. de Mau-
pertuis îe sait bien , il en a été téinoin ;
j’espére que vous ne voudrez point accor-
der votre protection à un homme qui en
est indigne de tcutes façons , et qui de
plus a manqué à tout ce qu’il me devoit.
Je crois avoir assez de droits à votre ami-
tié pour espérer que vous ne rendrez pas
service à quelqu’ un qui d’ ailleurs vous est
inconnu^ car s’ il vous i’étoit, je ne crain-
drois pas que vous vous intéréssassiez pour
lui.

Monsieur de Voltaire vous fait ses coin-
plimens les plus tendres ; nous espérons

que

la contesa avuta con Maupertuis intorno ai co-
si detto principio di menoma azione , la cui
scoperta ei volle rivendicare a favor di Leibni-
zio .
loading ...