Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 66
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0074
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0074
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
66 L E T T E R E

Emilia vi mancla le clue prime epistole nel-
le quaii si tratta della felicità ; ma vivere
con voi, non. aver perduto le vostre con»
yersazioni clarebbe II colmo alla selicità di
eui godo . Oh quando leggerô dungue i dot-
ti ed amèni Duiloghi sopra la luce ! Qui

non

cgui la dégradent : tous les charmes de l' es-
prit, et toutes les petitesses des passio?is : V
imagination La plus hrillante , le langage le
plns cynique et le plus rèvoltant : de la phi~
losophie, et de l ahsurdité : la varieté de l'
érudition , et les bévues de l ignorance : une
poesie riche, et des plagiats manifestes : de
heaux ouvrages , et des productions odieu-
ses : de la hardiesse , et une hasse adulation :
des leçons de vertu , et l' apologie du vice :
des anathémes çontre l envie, et 1 envie avec
tous ses accès ; des protestations de zele pour
la vérité, et tous les artifices de la mauvai-
se soi : l' enthousiasme de la tolérance, et les
emportemens de la persécution : des homma-
ges à la religion , et des hlasphêmes : des
?narques puhlicjiies de repentir, et une mort
scandateuse ; telles sont les étonnantes con-
trarietés-, cjui, dans un Siecle moins inconsé-
quent cjue le notre, déçideront du, rang cjue

ceb
loading ...