Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 168
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0176
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0176
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
i68

L £ T T E R £

D l

VOLTAIRE

XLVI.

Aux Delices 6. mcii ij65,

you s n’ êtes pas homme à être encore à
Pise, monsieur, à moins que vous n’y so-
yez amoureux; et clans cette incertitude il
faut que je vous demande oii vous étes.
En vérité puisque vous aimez tant à voya-
ger par le monde, vous devriez bien me
venir voir avant que je le quitte. Si j’ êtois
jeune comme vous, je vous repoiids que
je viendrais vous rejoindre en quelque en-
droit que vous fussiez. Je fais actuellement
le métier que Yirgile a chanté , je suis
agricola, mais je ne dirai pas, felicem ni-
mium ; cela pouvoit être vrai auprés de
Mantoue, mais non pas auprés du lac de
Genéve, où ies terres ne rapportent rien
depuis qu’ elles ont eté excommuniées. Ce

sera
loading ...