Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 185
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0193
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0193
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Inedite. i85

ses . Cela a été écrit sur ïe champ en
France, et en est revenu jusqu’ ici .

Le fîoi a été ici quelques jours et est
reparti pour la Silesie : je ne sais encore
ce que je ferai ; mais je crois que je pro-
fiterai de ce tems pour faire quelque voya-
ge, et voici le tems du voyage d Islande ,
ou jamais. II me sera bien diferent de le
faire , ou de’ l’ avoir fait avec vous, com-
ne nous V avions projetté. Mais vous voi-
îa un ministre d’ état, et moi im aven-
turier qui vient débiter sa marchandise
mal à propos.

Sans vouloir penetrer dans les afsaires
d’ état, dites-moi à peu près quand on peut
se flatter de vous voir ici.

J ai des complimens à vous faire de vo-
tre petite folle, qui depuis votre depart n’a
guères manqué l’occasion de se donner du
ridicule .

Mad. de Kniphausen m’ a chargé de yous
faire ses complimens , parce qu’ elle dit
qu’ elle ne vous écrit point. M. de Rot-
temburg arriva avant - hier, et va faire les
delices de la cour.

La Reine ira à Schônhausen ce prin-

tems ,
loading ...