Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 191
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0199
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0199
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ÏNEDITE.

VI.

I91

De Paris ce 28. juin

M e voici de retour dans ma patrie. Yous
aurez reçu la lettre que je vous écrivis en
passant â Francfort : et j’ espere que m. de
Yalory voys aura dit ce qu’ il sait de
mon histôire. Yous connoissez d’ailleurs
trop mon caractere pour que je craigne
que la vérité vous échappe, de quelque
îruage qu’ on veuille l’ obscurcir .

Voila mad. du Châtelet au comble de ses
voeux : m. de Mairan secretaire de l’Aca-
démie a fait un ouvrage contre elle, au-
quel elle a répondu par un autre, dans le
quel elle a raison pour le fond et pour la
foime, et où elle traite Mairan avec tous
îes genres de supériorité . II n’ y a rien
de si ridicule que cette aventure pour un
Secretaire de l’Académie .

Pour moi je vais travailler à l’impres-
sion de l’ouvrage que vous connoissez, et
à V impression d’ un autre qui est encora

tout
loading ...