Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 194
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0202
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0202
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
i 94

L E T T E R E

yiT.

De Paris i 6. juiilet 1 „

«.I ai reçu votre lettrë de Berlin du t. juil-
let, mon cher Algarotti , qui m’ a fait
beaucoup de plaisir par toutes les marques
d’ amitié que vous m’ y donnez. Ce seroit
moi qui acheterois bien cher le pîaisir de
vous voir, et qui en aurois grand besoin ;
je ne puis oublier ce mauvais tour de la
fortune qui nous a fait nous trouver sur
une même route sans nous voir. Gela
sera-t-il irreparable ? et n’irez vous point
dans quelque pays voisin de celui-ci servir
un Roi qui a des afsaires par tout ? Je puis
vous assurer que je ferois alors bien du che-
iliin pour vous voir . Si vous pensiez encore
à aller voir Koulican je serois surement
votre compagnon de voyage.

Pour répondre à vos questions, j’ai étê
revu en France je crois avec plaisir ; et
ai été reçu des ministres avec beaucoup
de marques d’ estime et de bienveillance ,

Ce-
loading ...