Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 222
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0230
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0230
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
322 L E T T E R E

l’econnoissance, et de mon zele . Atlieu ,
mon cher Algarotti , vous ayiez déjà îa
voix du cygne, vous en aîlez avoir la blan-
cheur.

*0 *0 *G *0*0 *0*0*0*0 *0*0*0*

Mercredi.

Je vous prie de metfcre aux pieds du Rci
ma reconnoissance pour toutes les bontés
que sa Majesté a pour moi. Elîe m’ a en-
voyé son médecin , et il n’ en falloit pas
moins pour me faire faire des remedes : je
vais en prendre de par le Roi; et m. Co-
thenius qui vient de me faire une belle
ordonnance, m’ a assuré qu’ il ne me quit-
teroit point qu’ il ne m’ eut mis en latin
une description de ma maladie, et de tout
ce qu’il-y-a à faire pour en guérir. J’ai
quelque chose de mieux que tout cela ;
c’est la tranquilité où je suis sur 1’ évene-
ment, auoique les accidens soyent toujours

les
loading ...