Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 231
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0239
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0239
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
I N E D I T E .

201

XXIV.

Mercredi 18.

Ce que vous me dites que le Roi desa-
prouve mon départ, les raisons de Lonté
que sa Majesté veut bien en alleguer, m’
ont décidé pour rester . Dieu sait ce qui
en arrivera ; mais le mauvais tems et l’ op-
pression plus forte que jamais, me confir-
ment dans ma résolution. Je vous prie,
cher ami, de dire au Roi que dans cette
occasion, comme dans toutes les autres ,
je me réglerai toujours sur sa volonte ,
quand même il n’ appeleroit que des con-
seils ce qui m’ en parviendra . Soit donc ;
mourons ici cet hiver, et n’allons point
au loin chercher îa fortune qui vient nous
trouver dans notre lit.

Graces à Dieu ma philosophie me donne
un mépris proportioné aux ofsenses qu’ on
veùt me faire .

Je voudrois bien voir vos lettres ; elles
rendroient les miepnes meilleures ; ou m’en

P 4 dé-
loading ...