Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 233
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0241
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0241
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ÏN'EDITEo s33

aussi plaisant de mourir en couche à 4^*
ans, qu’ il l’ étoit de faire des livres dans
sa jeunesse. Requiescat in pace : on dit
qu’ elle est morte comme une sainte ; mad.
de Verue mourut comrne les philosophes
de la Chine.

Darget est revenu plus malheureux que
jamais : d’ Argens va être malade pendant
i8. jours. Pour moi je me porte toujours
à votre service .

P. S. Présentez mes respects au Prince
charmant avec qui vous voyagez; vous am-
menez tous-deux ce qu’il-y-a de meilleur
dans notre Académie, et bieit ailleurs.
loading ...