Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 240
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0248
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0248
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
L E T T E R E

24°

XXIX.

Basle 7. decembre iy5S,

Je vous remercie et de votre lettre et de
celle de m. l’evêque de Troyes qu’elle con-
tenoit: c’est sans doute un excellent hom-
me pour l’esprit et pour le coeur.

L’ affaire de votre p. Frisio est faite,
il est de i’académie. Malgré la pudeur qui
devroit meretenir, ]’ ai écrit à ma femme
de vous faire envoyer les jettons que vous
demandez, si Georgi qui a le coin est en-
core à Berlin ; et si ce coin n’ est ni cassé , ni
transforraé en moule pour faire des bailes.

Je me suis avancé jusqu’ ici pour aller
à Berlin dans ie teins que tout le xnonde
en sortoit; présentement qu’on-y-est tran-
quile, je suis pris ici par l’biyer; et serai
peut-être obligé d’y attendre une meilleu-
re saison ; sur quoi le Roi me sait ia grace
de m’écrire de ne penser qu’à ma santé.
Je serois bien mieux à Avignon ou dans
bien d’ autres endroits, mais au printems

}Q
loading ...