Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 262
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0270
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0270
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
2,62 L E T T E R E

conclure que ceux à qui elles ne réiiS»
sissent pas ne sont pas les plus adroits .
On va imprimer tout cela . On voudroit
savoir si un mémoire que monsieur le
Cat a envoyé à notre Académie de Ber-
lin sur ce sujet a été imprimé a part ;
car on ne le trouve pas dans ses mémoi-
res ; Si ce mémoire n’ est pas imprimé , ne
pourroit on pas l’ avoir pour l’imprimer
ici? Je me suis extrémement intéressé à ce-
ïa . II me sufiit d’ avoir une réponse quel-
conque a donxier à ceux qui m’ ont prié
de m’ informer de ce mémoire. Je vous
renouvelle bien mes priéres pour avoir les
copies des lettres du cardinal Querini. Mlle.
Dankelmann à qui vous voudrez bien les re-
mettre payera ce qu’ il faut pour les copies
qu’ il en faudra faire. Le parti que notre Roi
a pris est digne de Cesar et l’exécution
en est de même . Le succés ne sauroit man-
quer de couronner des entreprises faites
avec tant de justice et commenceés par
de si belles mesures. Honorez moi de vos
ordres et croyez que j’ ai 1’ honneur d’
être avec les sentimens de l’ estime la plws
parfaite,
loading ...