Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 270
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0278
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0278
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
syo L e T 'r E R. E

dé suceessiyement les divers éclaircissemens
que vous souhaitiez dfe sa parti

Je ne crois pas que nous revoyons mr.
de Maupertuis cette année : ou s’ il fait un
efsort , j’ ai peur que cela ne le mette en-
tierement aux abois ,

Oserois-je vous prier, Monsieur , de
faire savoir au p. Frisio , que je salue trés
humblement, que ia piece dont il m’a em-
yoyé 3a devise , n’ a point été remise à 1’
Académie. Mais il demeure à tems de con-
courir pour le prix qui vient d’ être ren-
yoyé à I’année iy6o.

Nous attendons tous les jours des nou«
velles importantes de Moravie : quelques
lueurs de paix qu’ on avoit entrevues , se
sont evanouies : ce présent du Giel seroit
pourtant bien nécessaire à nos contrées .

J’ai l’honneur d’ étre avec un devouement
respectueux et inviolable.
loading ...