Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 274
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0282
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0282
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
L E T T E Tt *

U'~4

D EL M E D E SIM O
VIL

^S/ otre lettre dn 2 5 Jui-n m’ a été envcM
yée à Vrènise par mr. Grosley ; 11 a été
iei pendant qne j’ étois à la campagne . Je
u’ ai pas eu le plaisir de le voir et lui mar-
cjuer combien je suis attaché par la plus
haute estime et par la plus tenclre amitié
a celui qui me le recommandoit. Je viens
de reoevoir la pltts obligeante lettre du
anonde de votre ami le card. Passionei à
tjui ]” ai envoyê votre paquet. Yotre livre
sur les J alétudinaires court la ville clepuis
trois semaines . Tout le monde se l’arra-
che; tout Ie rnonde le dévore . La présa-
ce que vous avez mise au devant des es~
says de mr. Hume est admirable . Je vous
remercie du plaisir que vous m’ avez fait
et de celui que vous faites à toute Boulo-
gne . Que vous dirai-je encore du dessein
obligeant que vous ayez de rendre en Fi’an-

çois
loading ...