Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 275
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0283
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0283
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
T £ .

I N E D I T E . 2 'j $

çois mon ei'jfzi iur VAnülerie. Yous étes
ua homme qdmirable et bien rare , de fai-
î’e face et éi bien à tou,Le sorte de littéra-
ture . M’avez vous fait V honneur d’annon-
cer moa livre dans vos Journaux? Je vous
en serai extrêmement obligé . J’ ai remer-
cié de votre part mr. Zanotti par rapport
aux commentaires de l’Académie qu’ ii vous
a envoyés . Ii y a été fort sensible . Yoici
un petit biilet pour mr. Euler . Yous vou-
drez bien m’envoyer laréponse. J’ai èté bien
sensibîe à la perte qu’ a fait l’ état dans
la personne de rnons. le Pr, de Prusse. La
heïle retraite que vient de faite le Loi I
Je suis bien seur que la campagne ne hnira
sans d’ autres chefs - d’oeuvre d’ un auire
genre. II vous fournira biea de matiére
pour le mois de Janvier prochain. Je plains
le pauvre Maupertuis, Honorez - moi de
vos ordres et comptez que je vous aime et
yous Ironore a?u dela de toute expression .
Vale ec uc facis ama .
loading ...