Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 285
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0293
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0293
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
I N E t> I T E . 285

ces . II est vrai qu’ II a beaucoup d’ esprit,
et qu’ il connoit bien le mpnde. z Un
autre livre qui m’a fort amusé , c’est une
lettre de J. J. Rousseau à mr. d’AIembert
sur le projet d’ etablir un théatre à Ge-
neve . .Elle est aussi victorieuse sur ee qui
fait le fond de la discussion que singulie-
re dans plusieurs cboses incidentes que Pious-
seau y a fait entrer par voie de digres-
sion . Pe la maniere, dont le gros des
hommes pense , écrit, et s’egorge , il me
semble que notre globe prend de plus en
pius P air des petiîes maisons de l’uni-
yers .

G’ est à vous , moasieur , et a ceux qui
yous ressemblent qu’il faut dire • V os estis
sal terrce . 11 suflit de vous lire pour se
preserver de V infatuation presque univer-
selle . Juges après cela , si je fais des yoeux
pour votre conservation , et pour la mul-
tiplication de vos écrits .

Vale ergo} vige, et porro fave
loading ...