Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 286
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0294
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0294
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
a 86

L E T T E R E

D I

F O R M E Y.

XI.

Berlin le 3 cle V an 17 5g.

J^vanfc que i’anuée ne soit plus avancée,
agréez les voeux sinceres que je fais pour
votre santé et prospérité , et les assuran?
ces de œon parfait et respectuex dévoue-
ment.

Je viens d’ ètre comme terrassé par tui
des coups les plus sensibles que saye ja-
niais éprouvé . J’ avois une fille. . . mais
je ne vons en dirai pas davantage . Yous
excuserez un pei-e de vous envoyer ua
écrit, tel que le monument ci-joiot, qui
n’ intéresse qu’autant qpe I’ hmnanité peut
engager à partager sa douleur : mais 00m-
ine je vous connois, monsieur, ce sond
d’humanité, et que j’ ose me ilatter que
Yous y joignez un p@u d’ amitié pour moi.
loading ...